Accueil

Bienvenue sur le site de LOUISE MINSTER !

passionnés d'écriture et de littérature découvrez des œuvres hors du commun.

 

Bébé Blues

Louise Minster

Présentation de l’ouvrage

Ce récit est l’histoire d’une vie aux Antilles de l’enfance à l’âge adulte. C’est le retour avec émotion sur les instants de souffrance, de doute et d’espérance qui ont jalonné ce parcours. Louise Minster revient avec émotion sur sa vie en Guadeloupe. Cette écriture sincère, authentique et sensible donne toute sa dimension à un récit poignant qui au fil des pages se révèle comme un moyen de tirer un trait définitif sur les tourments du passé.

 

Extrait n°1 de l’ouvrage : page 24

Contrairement à notre ancien quartier du chemin de fer il y avait beaucoup de gens dans la même cour où nous vivions. En effet plusieurs maisons étaient accolées avec une cour commune. Ce type de construction, courant à cette époque, créait un véritable esprit de communauté. On échangeait alors sel, sucre, et oignon dans un esprit d’entre-aide. Les maisons n’étaient pas clôturées comme aujourd’hui mais étaient collées les unes aux autres en cercle avec une entrée commune. Une unique fontaine servait à laver le linge. Un peu plus loin il y avait un bois. J’adorais partir à la découverte de ces petits coins verdoyants, grimpant aux arbres, cueillant tout ce qui me tombait sous la main. Je me demande encore comment j’avais fait pour ne pas tomber de ces grands arbres ou ne pas m’intoxiquer avec toutes ces baies et toutes ces graines que je grignotais allègrement.

 

Extrait n°2 de l’ouvrage : page 30

Ce n’était pas ma mère qui avait choisi mon prénom mais la sage-femme de service de la clinique Saint-Nicolas de Pointe-à-Pitre. Ma mère dans tous ses chagrins n’avait pas pensé à me donner un nom. Elle m’avait oublié dans son ventre, perdue dans un monde qui sentait l’alcool. L’homme de sa vie l’avait laissée, sa mère était morte dans ses bras d’une crise cardiaque et pour couronner le tout elle avait perdu son frère dans un accident de travail. Après deux enterrements et une déception amoureuse comment pourrais-je lui en vouloir de cet oubli. L’alcool avait été son unique réconfort. Pour trouver la date de décès de ces deux personnes on se réfère toujours à mon âge. Ma naissance en cette période trouble sert au moins à la défaillante mémoire familiale.

 

couverture couverture

 

Une interview sera accordée à l'oeuvre le 28 octobre 2013 à 15 h sur la radio Guadeloupe première

Une interview sera accordée le 9 novembre sur la radio cosmic one à 10h

Une interview sera accordée le 15 novembre sur la radio Saphir fm à 19h

Une interview sera accordée le 18 décembre sur la radio sofaîa altitude à 15h

 

LA PRESSE EN PARLE

interview2.docx interview2.docx1380324-1375836335988658-455179999-n.jpg

1381517-172173689653401-247751180-n-2-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site